Le Président du Rotary International à Melun

Le Président du Rotary International, Mr Banerjee qui selon le protocole a rang de Chef d’Etat a été reçu par Mr le Préfet de Seine et Marne lors de sa visite à Melun le 16 Mars 2012. Il a ensuite rendu visite à l’Espace St Jean, où se tenait l’action commune de l’Etablissement Français du Sang et du Rotary, « Mon Sang Pour Les Autres« . Il a été enfin reçu à la Mairie de Melun en présence de très nombreux Rotariens venus de tout le District 1770.
En voici quelques images

Préfecture de Seine et Marne

Espace St Jean

Mairie de Melun

Publicités

16 Mars 2012 : Visite à Melun du Président du Rotary International

Le Président du Rotary International (1,3 million de membres) a choisi de visiter Melun et Paris lors de sa visite en France.

Accompagné du Gouverneur du District 1770, Mr Jean-Marie Poinsard, membre du Club de Melun, il sera reçu par Mr le Préfet de Seine et Marne, Mr Pierre Monzani, puis visitera à l’Espace St Jean l’Action du Rotary « Mon Sang Pour Les Autres » avant d’être reçu par le Maire de Melun Mr Gérard Millet et les Rotariens de Melun,

Kalyan Banerjee, Président du Rotary International

« Puisez en vous pour embrasser l’Humanité « Lors de la Convention mondiale de La Nouvelle-Orléans, le nouveau Président du Rotary International a présenté ses objectifs pour l’année à venir : une feuille de route en trois points.
  • Notre première priorité sera la famille. La famille et le foyer sont au cœur de notre travail – tout part de là. À travers elle nous nous approcherons de nos communautés et bien sûr de l’humanité, au sens d’une grande famille au sein de laquelle chacun se soucie de son prochain. Que ce soit en période de joie ou de besoin, personne ne sera plus jamais seul.
  • Notre deuxième priorité sera la continuité – exploiter ce que nous faisons déjà bien et passer la vitesse supérieure. Nous devons construire sur la base de nos succès, les étendre et s’efforcer d’en faire encore plus. Bien sûr, notre plus grande obligation reste l’éradication de la polio de laquelle nous sommes désormais si proches.
  • Notre troisième priorité sera la changement. Nous devons commencer par incarner le changement que nous voulons voir dans le monde. Si nous voulons la paix, nous devons d’abord être en paix avec nous-mêmes. Nous ne pouvons pas nous adresser au monde sans nous être d’abord préoccupés de ceux qui nous entourent, dans nos foyers, nos clubs et nos collectivités.

Comme l’a dit Gandhi : « Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. » Ensemble, nous allons Puiser en nous pour embrasser l’humanité. Et dans la paix, l’harmonie et l’amitié, nous allons changer le monde.