13ème Action « Crêpes » pour la Chandeleur 2017

A l’occasion de la Chandeleur, 12 élèves du Lycée hôtelier Antonin Carême, sous la direction de leur professeur MR Conchis,  (PHF) sont venus offrir comme depuis 13 ans,  quelques centaines de crêpes aux résidents des pavillons Aubergé et Clément de l’hôpital de Melun.

L’action « crêpes » menée parle Dr Didier Grenier a été un grand succès et sera reconduite à la demande des résidents en 2018

Publicités

Mars 2017 : Le Reverdi et le Rotary Club de Melun

Pour compléter le don des 10 bicyclettes offertes aux enfants du Reverdi en 2015, notre club a offert un tricycle adapté au handicap

Il a été remis le 29 mars par la Présidente du Club, Domitille Gernigon, Dr Didier Grenier, Jean Marie Poinsard et Gérard Goudal à la grande joie des enfants

Des sorties à l’extérieur de l’Etablissement sont dores et déjà programmées encadrées par Mme Comtesse et les membres du Vélo Club de Cesson Vert St Denis

L’Institut Médico-Educatif « Le Reverdi » de la Fondation Ellen POIDATZ, se situe à Vert-Saint-Denis près de Melun.

Le Reverdi accueille des enfants et adolescents âgés de 3 à 14 ans présentant des troubles psychiques associés ou non à des troubles somatiques. L’établissement  propose 50 places dont 8 places d’internat.
18 places sont réservées à des enfants ou adolescents autistes.
L’ensemble  du  personnel  de  l’Institut  Medico-Educatif  « Le Reverdi » a le souci constant de la qualité du séjour des jeunes afin que celui-ci soit le mieux adapté à leurs besoins.

Le Reverdi est ouvert 210 jours par an. Il est fermé les week-ends ainsi que la moitié des vacances scolaires.

Une unité d’accueil de loisirs spécialisée (Toboggan) est ouverte pendant les vacances scolaires sur le site du Reverdi (durant sa fermeture)

Concours de Plaidoirie 2017

Lysias et le Rotary Club de Melun


Vidéo Eva Paillard

Le concours –

Née en 2005, l’association Lysias Assas Melun n’a cessé de croître, tout comme son concours, faisant de cet événement un évènement désormais pleinement rattaché à la vie de l’université. Quel étudiant n’a pas entendu parlé du fameux concours de plaidoirie et d’éloquence ?

Le concours de plaidoirie est ouvert aux étudiants de première et de deuxième années de licence de droit, durant lequel les candidats auront 10 minutes pour s’affronter lors de joutes oratoires hebdomadaires : pour les L1, en défendant leur client lors d’un litige civil, et pour les L2, en étant soit l’avocat de la défense afin de faire innocenter l’accusé, soit en endossant le rôle du procureur de la République pour faire condamner l’accusé; des sujets permettant aux étudiants de revêtir la robe de l’avocat dans des affaires juridiques où l’actualité et le cours en amphithéâtre s’entremêlent.

Quant au concours d’éloquence, ouvert aux étudiants de troisième année de licence de droit, ainsi qu’aux étudiants en AES et en éco-gestion, il s’agit de s’affronter sur un sujet beaucoup plus philosophique que juridique, entre la thèse pro et la thèse contra. Le but du concours d’éloquence est de permettre aux étudiants d’utiliser non seulement leur culture générale mais également leurs connaissances en histoire, en philosophie, en humour mais plus particulièrement leur bon sens !

Le concours de plaidoirie et d’éloquence met à l’épreuve des étudiants devant un jury composé d’au minimum 5 personnes issues du milieu professionnel juridique, mais également des milieux professionnels journalistique, historique, littéraire, philosophique, théâtral et tant d’autres. Avocats et procureurs s’associent le temps d’une matinée ou bien d’une soirée, lors de la finale, à des notaires, des professeurs, des chargés de travaux dirigés mais aussi d’anciens étudiants ayant participé au concours et des membres du Rotary Club de Melun et Vicomté afin de juger les futurs grands orateurs de demain.

A chaque tour, un sujet fictif sera communiqué aux candidats, ainsi que la répartition entre la défense et l’accusation, et dans le cas des L3, entre la thèse pro et la thèse contra. A eux de travailler aussi bien le fond que la forme, d’utiliser tous les artifices de la rhétorique, toutes les subtilités du langage et de l’expression, pour se distinguer et se qualifier en quart de finale, en demi-finale puis, pour les meilleurs, à notre grande finale, où ils pourront exprimer leur talent devant un jury de renom, avec à la clé un lot des plus intéressants.

Source