Le Rotary club de Melun participe à cette belle action

Grâce aux dons de billets pour le cirque Pinder, vendus par les bénévoles du Rotary, 15 000 € ont permis d’acheter 15 fauteuils pour la section handisport de la VGA.

Ils peuvent être prêtés à un sportif sur le long terme ou mis à disposition dans un gymnase pour tous ceux qui en auraient besoin. 15 fauteuils seront offerts ce lundi soir à la section Sport-Handicap de la VGA Saint-Maur par le Rotary Club. Un don rendu possible grâce aux billets de cirque offerts au Rotary par le cirque Pinder et qui sont vendus par les bénévoles du Rotary. « Ce don de fauteuils a été choisi comme action phare par notre district du Rotary de l’Est Francilien, qui compte 10 clubs », précise Gérard Poirier, adjoint du gouverneur de ce groupement. Le Rotary de Saint-Maur a déjà noué un partenariat depuis quatre ans avec la VGA, à laquelle il verse 2 000 € par an.

Entièrement adaptés à la pratique sportive, ces 15 fauteuils ont été commandés en trois tailles différentes, pour servir au plus grand nombre, enfants comme adultes.

-

Les 15 fauteuils sont adaptés à la pratique de tous les sports, grâce aux roues obliques, au renfort devant et à une troisième roue à l’arrière. LP/Laure ParnyUn don qui offre de nouvelles possibilités à tous ceux qui voudraient se lancer dans une pratique sportive mais ne disposent pas personnellement de matériel adapté, souvent pour une question de coût. « Qu’ils viennent, nous étudions chaque demande en essayant de trouver la section la plus adaptée et nous pouvons maintenant prêter le matériel », se réjouit Daniel Ramos, président de la section Sport-Handicap de la VGA.

La section compte 70 adhérents, mais beaucoup pratiquent le sport adapté aux handicaps mentaux. Un joueur seulement de la VGA dispose déjà d’un fauteuil prêté gratuitement par le club, mais ce nombre devrait augmenter. « J’espère que dans le nouveau gymnase Gilbert Noël en cours de construction nous disposerons d’un local où laisser des fauteuils, d’autant que le site sera entièrement adapté aux personnes à mobilité réduite », conclut Daniel Ramos.

Toutes les personnes intéressées peuvent contacter la VGA au 01.48.83.44.24 ou vga.sporthandicap@gmail.com

Publicités

Concours d’expression orale des lycées : Finale de District 2018

Vidéo de Jean-Michel Lemarié – Rotary Club de Savigny Val d’Orge

La finale de District du Concours d’Expression Orale (CEO) des lycées édition 2018 s’est tenue le 26 mai sous le patronage du Rotary, District 1770, dans les salons de l’Hôtel Atria de Noisy le Grand.

Huit candidats, représentant huit clubs du District, étaient en compétition, dont les deux candidats représentant les clubs de Melun et Melun Vicomté, Mathilde Rouyau, élève de 1ère à l’Institution Saint-Aspais, et Anas Maamar, élève de terminale au lycée Joliot-Curie.

Le jury, constitué de six rotariens, était présidé par le Gouverneur de District, Jean Delas.
Pierre Sterlingot assurait l’organisation, assisté de Lucien Maillat.

Familles, professeurs, animateurs rotariens étaient venus soutenir leur candidat.

Les candidats des Rotary  clubs de Melun et Melun Vicomté ont particulièrement brillé, puisque Mathilde a remporté le premier prix, avec un exposé bien construit et plein d’humour sur l’accès de la jeunesse à l’art par l’école et la ville, et Anas le second prix, avec un plaidoyer particulièrement convaincant en faveur de la nouvelle plateforme nationale d’admission en première année des formations de l’enseignement supérieur, après une analyse poussée des avantages et inconvénients.

Un grand succès pour les deux clubs parrains, les lycées partenaires, et les enseignants et rotariens organisateurs.

Les deux lauréats recevront leurs prix le 16 juin prochain, à l’occasion de l’Assemblée du District, à Chantilly, sous forme de chèques de respectivement 500 et 300 €.

21ème concours d’expression orale des lycées.

Edition 2018

Dix candidats, représentant les cinq lycées d’enseignement général de l’agglomération melunaise, ont confronté leurs talents oratoires le samedi 21 mai sur l’estrade de l’amphithéâtre Abélard de l’Institut de Droit et d’Economie pour la vingt et unième édition du concours d’expression orale des lycées.

Le jury était composé de rotariens membres des Rotary Clubs de Melun, Melun Vicomté et Barbizon, organisateurs du concours, et du président de l’Association Lysias, promotrice du concours de plaidoirie de l’université Assas Melun.

Familles, amis et professeurs étaient venus soutenir leur candidat,
Les professeurs correspondants, interlocuteurs privilégiés des clubs organisateurs, nous faisaient l’honneur de leur présence.

Les candidats avaient à choisir entre les deux sujets suivants :

Le gouvernement chinois inaugurera bientôt une nouvelle forme de contrôle : la « note sociale ». Attribuée à chaque citoyen en fonction notamment de son comportement sur internet, mais aussi sur d’autres critères plus obscurs, cette note compliquera le
quotidien de ceux qui s’en seront vu attribuer une mauvaise.
Vous développerez devant le jury ce que vous inspire cette initiative, et quels peuvent en être les bénéfices et les inconvénients.

– La montée en puissance de l’intelligence artificielle : un danger ou un espoir pour l’Homme ? L’intelligence artificielle est de plus en plus présente dans notre environnement. Sans danger aujourd’hui, qu’en sera-t- il demain ? Ne risque-t- elle pas, à terme, comme le suggèrent quelques célèbres romans de fiction, de prendre le pas sur l’être humain ?
Vous exposerez avec conviction votre opinion personnelle sur le sujet, sans craindre de faire appel à vos connaissances littéraires ou cinématographiques.

Beaucoup d’émotion et sans doute un peu d’anxiété pour ces jeunes de 16 à 18 ans, face à une épreuve peu souvent pratiquée au quotidien : effectuer un exposé de quatre à huit minutes sur un sujet communiqué avec un préavis d’une vingtaine de minutes.

Anas Maamar, élève de terminale du lycée Joliot-Curie de Melun, remportait brillamment cette joute, et se voyait récompensé par un chèque de 300 euros remis par Alain Philippe, Président du Rotary club de Melun et organisateur du concours.
La seconde place revenait à Mathilde Rouyau, élève de 1ère de l’Institution Saint-Aspais de Melun, récompensée par un chèque de 200 euros remis par Guy Avoinet, Président du Rotary Club de Melun-Vicomté.
Un chèque d’une valeur de 100 € était remis à Aymeric Monchi, élève du lycée Jacques Amyot, cité en troisième place.

Des ouvrages offerts par le Conseil Départemental étaient remis à l’ensemble des autres candidats.

Le jury a tenu à saluer la qualité des discours, et les talents oratoires affirmés de l’ensemble des candidats, chacun apportant sa touche de sensibilité dans l’exposé.
Les deux lauréats, Anas et Mathilde, sont désormais en charge de défendre les couleurs des lycées de l’agglomération lors de la grande finale du District organisée le 26 mai prochain.

Le Rotary tient à remercier les proviseurs et professeurs, qui ont su motiver et préparer leurs candidats, et sans lesquels ce concours ne pourrait exister.